Vu ses propriétés spécifiques en matière de santé, de soin et d’amaigrissement on a inventé de nombreuses applications de l’huile de coco, aussi bien à la cuisine qu’en soins de beauté. Bien que sa teneur assez forte en acides gras saturés puisse évoquer certains doutes, en fin de compte on constate qu’ils ne sont pas aussi nocifs que les graisses animales (étant donné leur construction). En plus, personne ayant un peu de raison ne consomme d’huile de coco en quantité excessive et une petite dose d’acides MCT en aucun cas ne peut pas nuire à notre organisme.

Huile de coco raffinée contre huile de coco vierge

L’huile de coco, autrement appelée la graisse de coco ou la beurre de coco, n’est pas la même chose que l’huile de palme. La première est pressée du coprah – la pulpe des fuits du cocotier, tandis que l’autre est produite de la pulpe du palmier à huile. Il y a deux types de l’huile de coco disponibles sur le marché. L’huile de coco raffinée, obtenue suite au raffinage lors duquel elle subit l’influence de hautes températures, est appovrie en plusieurs éléments importants pour la santé. Sa date limite de consommation est effectivement plus longue et sa température d’ébuillition plus élevée mais l’huile de coco raffinée n’a plus l’arôme caractéristique ni de nombreuses valeurs en terme de santé.

L’huile de coco vierge pressée à froid a par contre un goût et une odeur spécifiques. En plus, elle est plus riche en valeurs nutritionnelles. Selon de nombreux diététiciens non seulement elle ne fait pas s’accumuler le tissu adipeux, sinon elle favorise la combustion des calories. Pour ces raisons elle est plus chère que l’huile de coco raffinée. C’est un excellent ingrédient des plats divers, utilisée également pour rôtir ou frire. En outre, on profite fréquemment des propriétés de l’huile de coco non raffinée en domaine de soins de beauté : elle hydrate, nourrit et constitue un médicament efficace contre la dermatite. Bien sûr, le raffinage ne prive pas l’huile de coco de toutes ses valeurs nutritionnelles mais diminue de manière signifiante leur contenu.

Huile de coco – les propriétés en matière de santé

Ce qui détermine les propriétés de l’huile de coco, c’est son contenu exceptionnel et surtout la présence des acides caprylique et lauriques dont l’influence bénéfique intérieure et extérieure a été prouvée par les recherches scientifiques. En plus, dans l’huile de coco on trouve des vitamines E et K et des minéraux tels que : le calcium, le fer ou le zinc. La combinaison unique des acides gras saturés à chaînes moyennes (ayant une construction différente des graisses animales) avec des acides mono- et poly-insaturés garantit une meilleure absorption des substances nourissantes et décharge le système digestif, le foie, le pancréas et la vésicule biliaire.

La consommation régulière de l’huile de coco régularise le métabolisme et stabilise le taux du mauvais cholestérol, en fournissant en même temps une portion supplémentaire d’énergie sans augmenter le niveau de glucose dans le sang. À l’huile de coco on attribue la capacité de prévenir la maladie d’Alzheimer, de Parkinson et la démence parce qu’elle contient des substances indispensables pour un fonctionnement correct du cerveau.

L’huile de coco se caractérise également par une forte teneur en antioxydants, grâce à quoi elle devient une arme puissante en lutte contre les radicaux libres. Elle est également connue pour les effets bienfaisants de son utilisation extérieure – sur la peau, les cheveux ou même les dents – qui sont dûs à ses propriétés antibactériennes et antifongiques.

Huile de coco en soins de beauté

Puisque les propriétés nutritionnelles et apaisantes de l’huile de coco sont connues depuis longtemps, il existe beaucoup de produits, crèmes, lubrifiants, baumes, après-shampooings la contenant. Naturellement, elle peut être appliquée aussi sous forme propre directement sur la peau du visage ou les mains, utilisée comme masque cheveux ou pour se brosser les dents afin de les blanchir.

Mais ce n’est pas tout. L’huile de coco peut être utilisée également comme démaquillant ou pour remplacer la mousse à raser. Elle a de fortes propriétés hydratantes et de régénération alors elle rend la peau plus flexible et douce. Elle convient à chaque type de teint et renforce les barrières naturelles de la peau. Analogiquement à la peau, elle nourrit également les cheveux, en les laissant plus forts et brillants.

Enfin, l’huile de coco est aussi un remède irremplaçable contre l’acné, les irritations ou la dermatite. En pénétrant à l’intérieur de la peau, elle élimine les bactéries et les micro-organismes nuisibles, apaise les réactions inflammatoires, favorise la disparition des cicatrices et décolorations issues de l’acné. Elle est utile en lutte contre tout changement désagréable de la peau, on la recommande aussi aux personnes ayant le teint délicat, sensible et disposé aux allergies.

Huile de coco pour maigrir

Il semblerait qu’étant donné la présence des acides gras, l’huile de coco favorise le surpoids. En réalité, c’est tout le contraire. La graisse de coco se caractérise par une structure chimique spécifique, différente de toutes autres graisses. Grâce à elle l’huile de coco est un produit facilement assimilable et notre organisme en profite rapidement pour produire l’énergie. Elle peut être vraiment utile en processus d’amincissement parce qu’elle augmente le métabolisme et nettoie l’organisme des toxines. En plus, elle facilite l’absorption des substances nourissantes, y inclus le calcium et le magnésium importants pour le fonctionnement correct de l’organisme.

Il vaut la peine de souligner aussi que l’utilisation de l’huile de coco réduit l’appétit et garantit la sensation de satiété. Compte tenu de cette influence, ainsi que de l’augmentation du métabolisme et de la détoxification, une consommation régulière à long terme de l’huile de coco peut mener à la réduction des réserves de graisse (surtout de la graisse du ventre). Une autre fonction importante de l’huile de coco est la régulation du taux de cholestérol et de glucose. Bien sûr, il ne faut pas exagérer et en consommer trop parce qu’en fin de compte l’huile de coco est assez calorique. Or, il est difficile d’imaginer que quelqu’un souhaite la consommer en surplus.

Huile de coco – comment l’utiliser à la cuisine

L’huile de coco est une excellente alternative pour remplacer les autres types d’huile et surtout les graisses animales. Une haute température d’ébullition de l’huile de coco raffinée et vierge en fait une option plus saine et plus confortable à utiliser. En outre, l’huile de coco non raffinée donne aux plats une saveur extraordinaire et exotique.

On peut l’utiliser pour rôtir les plats ou la mettre sur du pain grillé au lieu de beurre. Grâce à sa consistence crémeuse, elle convient parfaitement pour remplacer toute sorte de garniture qu’on met d’habitute sur le pain. On peut l’ajouter aussi aux soupes et aux pâtisseries.

Huile de coco – les recettes pour l’amaigrissement

Potage d’été léger

Faire fondre une cuillère de beurre de coco dans une casserole, frire sur elle l’italien coupé (facultativement ajouter des rosettes de choux-fleur, de brocoli ou de la courgette), mettre un verre d’eau bouillante, cuire pendant environ 15 minutes. Assaisonner avec du sel, du poivre, du poivron doux, du curry et une pincée de gingembre. Une fois les légumes cuits, mixer le mélange jusqu’à obtenir une masse unie. À la soupe crémeuse ajouter éventuellement une cuillère de yaourt léger. Servir avec du pain grillé.

Escaloppes instantanées aux légumes

Cuire des rosettes de brocoli et de choux-fleur pour qu’elles deviennent mi-dures. Ècraser les légumes à l’aide d’une fourchette. Ajouter un œuf, du sel, du poivre, des noix muscades, de l’aneth haché et un peu de pérsil. Mettre de la farine complète et mélanger jusqu’à obtenir la consistence propre aux escaloppes. Ajouter éventuellement de l’oignon frite. Former des escaloppes, les enrobber de la farine complète, frire sur l’huile de coco.

Biscuits à l’avoine

Rechauffer 10cl d’huile de coco dans une casserole, mettre 200g de flocons d’avoine, 150g de farine (préférablement farine complète), ajouter un œuf et 3 cuillères de miel, mélanger et laisser tiédir. Fomer de petites boulettes (diamètre d’environ 4cm) et mettre sur une plaque recouverte du papier pâtisserie. Aplatir toutes les boulettes et mettre dans le four. Cuire pendant 20 minutes en température de 180 degrés. Laisser tiédir et conserver hermétiquement fermées.