Récemment un nouveau médicament pour l’amaigrissement est apparu, suscitant un grand intérêt. Mysimba – le médicament en question – est un produit synthétique pour les adultes souffrant de surpoids et d’obésité approuvée cette année par l’Agence européenne des médicaments. Mysimba affecte certaines zones du cerveau, réduit l’appétit et aide à réduire le poids, tout en augmentant la production d’endorphines responsables d’auto-estime et de bonne humeur.

Mysimba – propriétés et performances

Les comprimés minceur Mysimba sont un remède spécifique, beaucoup plus fort que les compléments alimentaires populaires pour l’amaigrissement. Ils sont composés de deux substances actives – le bupropion et la naltrexone – auparavant utilisées séparément en traitement d’autres maladies telles que : la dépression, l’alcoolisme, l’addiction à la nicotine et aux opiaïdes.

Cette fois-ci, les deux substances ont été combinées pour lutter contre l’obésité. On applique ce mélange dans les situations où l’indice de masse corporelle (IMC) est égal ou supérieur à 30. La combinaison des deux ingr édients actifs leur permet de se compléter mutuellement pour donner de meilleurs résultats sous forme de la réduction d’appétit et donc de la perte de surpoids.

Le concept d’application des substances influant sur le cerveau et utilisées généralement en traitement des addictions, est dû au fait que, dans de nombreux cas, les causes de l’obésité soient psychologiques et celle-ci résulte d’une sorte d’addiction à l’alimentation. À un moment donné manger devient quelque chose de plus que fournir à l’organisme les ingrédients indispensables pour vivre. En même temps, les aliments se rendent un moyen pour soulager les émotions négatives et se faire plaisir.

Par conséquent, comme en cas d’autres types d’addiction, les dépendants ne sont pas en mesure de refuser de manger, traitant les aliments comme une sorte de stimulateur de bonne humeur.

Le médicament amaigrissant Mysimba affecte le soi-disant système de récompense dans le cerveau, responsable de la sensation de plaisir. La naltrexone et le bupropion influencent également le centre de faim et de satiété dans le cerveau. Non seulement ils bloquent l’appétit, mais ils contribuent aussi à l’augmentation de la production d’endorphines, c’est-à-dire d’hormones du bonheur. Ils améliorent l’humeur et l’auto-estime – les questions très importantes en cas des personnes obèses luttant pour vaincre le surpoids.

De plus, le bupropion intensifie la sécrétion de dopamine et stimule en conséquence l’activité de l’organisme, grâce à laquelle la dépense énergétique augmente et les processus métaboliques accélèrent.

Mysimba – les avis des patients et des spécialistes

Si les études ont confirmé une certaine efficacité de ce produit, à savoir qu’après 16 semaines de traitement on a constaté la réduction du poids de 5 à 10 % chez la plupart des patients, il faut noter que c’est un médicament fort, affectant le système nerveux central et provoquant un certain nombre de réactions psychophysiques qui ne sont pas forcément souhaitables. Il s’agit donc d’un médicament uniquement sur ordonnance qui doit être pris sous surveillance d’un médecin.

Les experts soulignent également que, malgré son influence forte, Mysimba n’assure pas les effets désirés, si la prise du médicament n’est pas accompagnée d’une alimentation saine et de l’activité physique.

Parmi les opinions sur Mysimba on trouve des avis positifs, mettant l’accent surtout sur la réduction de l’appétit et une meilleure motivation à perdre du poids. Cependant, il y a aussi des voix affirmant le manque de résultats espérés, et même l’apparition des effets indésirables très désagréables.

D’une certaine façon, l’efficacité du produit et la tolérance pour son action dépendent du conditionnement individuel. Or, il faut souligner que Mysimba n’est certainement pas un médicament pour tous. Sans aucun doute il n’est pas recommandé aux personnes qui ont subi une crise cardiaque ou souffrant d’hypertension, d’insuffisance rénale, de troubles hépatiques, d’angine de poitrine, de diabète, de dépression ou d’épilepsie.

En ce qui concerne les effets secondaires, le danger le plus grave constituent les attaques d’épilepsie mais aussi l’hyperactivité psychomotrice, les attaques d’angoisse, l’insomnie. Les maux de tête et les douleurs abdominales, la constipation, les nausées et les vomissements, les douleurs articulaires et musculaires peuvent arriver aussi.

Ce n’est pas sans raison que Mysimba soient des pilules amaigrissantes sur ordonnance. En outre, les médecins sont obligés de suivre strictement la procédure et de remplir une fiche de contrôle spéciale lors de leur prescription. La thérapie elle-même doit également faire l’objet d’une surveillance et les conditions de sa continuation ou de son interruption sont strictement définies.

Mysimba – le prix du produit

Le médicament est assez cher. Un paquet coûte environ 95 €, alors qu’il ne suffit que pour environ 5 semaines et que la première étape du traitement dure en général 16 semaines. De plus, après cette période le médecin doit décider de son efficacité et de l’interruption du traitement (si le poids n’a pas baissé d’au moins 5%) ou de sa continuation. En résultat, au cas où il décide de poursuivre le traitement, les dépenses continuent.

Un médicament synthétique affectant le cerveau ou une aide amincissante naturelle ?

Chacun doit répondre lui-même à cette question. Tout dépend des attentes, des préférences individuelles et surtout de l’état de santé. Il faut tenir compte à la fois de certaines restrictions relatives à l’utilisation de Mysimba, ainsi que des risques y associés.

Les personnes qui des médicaments synthétiques préfèrent les méthodes naturelles disposent d’une large gamme de compléments alimentaires favorisant l’amaigrissement, basés sur les ingrédients végétaux et absolument sûrs pour la santé. L’un d’entre eux est Green Barley Plus, une combinaison de deux ingrédients appréciés pour leur efficacité : l’extrait de jeunes pousses d’orge verte et le garcinia cambogia.

Récoltée dans les premiers stades de la végétation, l’orge verte est une véritable richesse de nutriments précieux : les vitamines et les minéraux, les acides aminés, les enzymes et les hormones, les antioxydants et la fibre alimentaire. Non seulement elle fournit à l’organisme des substances importantes et nécessaires, mais grâce à la fibre elle réduit l’appétit et augmente considérablement le métabolisme. De plus, elle nettoie l’organisme des toxines et surtout ne porte aucun risque pour la santé.

Le garcinia cambogia, connu également sous nom de tamarinier de Malabar ou de mangoustan, est une plante tropicale aux propriétés amincissantes connues depuis des siècles. Grâce à la présence de l’acide hydroxycitrique, il améliore le métabolisme des glucides et accélère significativement la combustion des graisses. En plus, la plante réduit l’appétit. Tous ces facteurs ont une influence extrêment bénéfique sur la perte de poids.

La combinaison des deux ingrédients naturels dans un seul complément donne un double effet et favorise le processus de perte de poids, tout en étant un mélange fiable et sûr pour la santé.