Le son est la couche externe du grain, il est le résidu de la transformation du blé, du seigle, de l’avoine et d’autres céréales en farine ou en grains. Le son est riche en un grand nombre de nutriments précieux, absents ou présents en petites quantités dans les céréales déjà transformées, en particulier dans la farine blanche. Ce sont des aliments sains et hypocaloriques, recommandés comme complément des repas, pas seulement pour les personnes qui veulent perdre du poids.

Son – propriétés pro-santé

Les grains de céréales sont revêtus de l’extérieur d’un enduit destiné à protéger le grain lui-même. Pendant le traitement, l’enveloppe extérieure du grain, et parfois la couche inférieure suivante, sont enlevés. Les farines et les gruaux ainsi obtenus perdent beaucoup de leur valeur nutritionnelle, en particulier les fibres, ainsi que certains acides gras insaturés, l’amidon, les minéraux, les protéines, alors que dans le son, qui est un déchet du point de vue technologique, elles restent intactes.

C’est justement le son de céréales qui est une riche source de fibres, qui régule parfaitement la fonction intestinale et nettoie l’organisme des résidus nocifs du métabolisme, prévenant ainsi les maladies du système digestif.

Les fibres sont constituées d’une fraction insoluble qui absorbe l’eau et les toxines et d’une fraction soluble qui constitue un nutriment pour les bactéries bénéfiques du tractus gastro-intestinal, responsables, entre autres, du contrôle de divers agents pathogènes. La fibre contenue dans le son combat la constipation et régule la défécation, elle joue également un rôle important dans la prévention du cancer colorectal, des varices, des hémorroïdes, des hernies.

Le son contient également de précieux nutriments, de l’acide folique, des protéines, des glucides, des vitamines B, de la vitamine E, du magnésium, du potassium, du zinc, du fer et du phosphore. Ces substances ont un effet bénéfique sur de nombreux processus de la vie.

Parmi les avantages du son, on peut citer :

  • l’abaissement du taux de mauvais cholestérol et l’augmentation du taux de bon cholestérol,
  • la normalisation de la tension artérielle et du taux de sucre,
  • la prévention du caillot,
  • l’influence positive sur l’apparence de la peau et le retardement du processus de vieillissement,
  • l’amélioration des processus mentaux et des fonctions mentales.

Mais tout cela ne signifie pas que nous devions en consommer en quantités illimitées, car elles peuvent avoir des effets négatifs dans certaines circonstances.

Son et amincissement

Le son aide sans aucun doute à perdre l’excès de poids. Tout d’abord, les fibres qu’il contient gonflent, augmentent leur volume et prolongent ainsi la sensation de satiété après un repas. De cette façon, nous ne ressentons pas la faim et nous réduisons la quantité de nourriture. Le son lui-même n’est pas assez calorique pour contribuer à la prise de poids, alors qu’il contient suffisamment de nutriments pour ne pas affaiblir l’organisme. En même temps, il apaise les intestins, absorbe les toxines, élimine les dépôts, abaisse le taux de mauvais cholestérol.

S’il n’y a pas de contre-indications à cela, il vaut la peine de faire recours de temps en temps à un régime céréalier d’une journée, qui consiste à ne manger que du son et des flocons de céréales sous diverses formes. De cette façon, nous accélérerons le métabolisme et purifierons l’organisme des toxines, tout en nous débarrassant d’un demi-kilo jusqu’à un kilo de poids. Il est certainement souhaitable d’ajouter du son de céréales dans le menu quotidien, non seulement pour la perte de poids, mais simplement comme ingrédient d’une alimentation saine. Les résultats seront d’autant meilleurs si nous excluons les produits malsains du menu – pain blanc, bonbons, aliments gras et aliments transformés.

Toutefois, il convient de tenir compte du fait que, comme dans le cas d’autres produits, on ne doit pas exagérer avec le son non plus. Une teneur élevée en fibres retarde l’absorption d’autres nutriments et de certains médicaments, cela peut également ralentir le péristaltisme intestinal, causer la constipation, irriter les muqueuses du système digestif. Selon les diététiciens, 30 grammes par jour est la dose maximale qu’on ne doit pas consommer à une seule fois. On doit commencer par une plus petite quantité, en l’augmentant graduellement jusqu’au maximum, et boire beaucoup plus d’eau qu’auparavant.

Types de son disponibles à la vente

Dans les magasins, on peut acheter du son de blé naturel, de l’avoine, du seigle, du sarrasin épeautre et du maïs, ainsi que du son granulé aromatisé, mais ce dernier manque beaucoup de l’originalité et de la valeur des véritables restes de céréales.

Son de blé

Le son de blé est le plus populaire, d’autant plus que, en raison de sa teneur élevée en fibres et de sa faible teneur en sucre, il augmente fortement le métabolisme. Une teneur élevée en fibres insolubles améliore le péristaltisme intestinal et les vitamines B ont un effet positif sur la décomposition des glucides, des protéines, des graisses et sur le système nerveux. Leur pouvoir calorifique est d’environ 270 kcal pour 100 g. Le son de blé se caractérise également par des teneurs élevées en fer, magnésium, potassium, cuivre, zinc, iode, mais aussi en phosphore, ce qui, malheureusement, n’est pas très bénéfique, surtout pour les personnes souffrant de maladies rénales et urinaires.

Son d’avoine

Le son d’avoine est considéré comme le plus sain. Il est vrai qu’il contient moins de fibres, principalement de la fraction soluble, mais comme, au contact avec de l’eau, il prend la forme d’un gel visqueux, il a un effet positif sur les muqueuses du tractus gastro-intestinal et fournit de la nourriture aux bonnes bactéries qui y vivent. Le principal avantage du son d’avoine est la capacité de réduire le taux de cholestérol et de triglycérides, ce qui contribue à réduire le risque d’athérosclérose des vaisseaux. De plus, il absorbe les graisses et, en raison de son teneur plus élevée en acides gras insaturés, il contribue à améliorer les paramètres lipidiques de l’organisme. Le pouvoir calorifique du son d’avoine est d’environ 380 kcal pour 100 g.

Son de seigle

Le son de seigle, tout comme le son de blé, contient des fractions de fibres insolubles, ce qui facilite la perte de poids. Les fibres alimentaires gonflent dans l’estomac donnant la sensation de satiété, en outre, ils sont relativement faibles en calories, dans 100 g il y a environ 280 kcal. Ils sont particulièrement recommandés pour les personnes souffrant d’hypertension ou de maladies cardiaques, car ils contiennent de grandes quantités de potassium et de magnésium, avec des quantités relativement faibles de phosphore et de zinc.

Son d’épeautre

Le son d’épeautre est dérivé d’une ancienne variété de blé, qui revient récemment à la mode, et il contient plus de nutriments que le blé standard. Ils sont principalement riches en fer et en calcium, mais contiennent aussi beaucoup de fibres, grâce auxquelles ils régulent la fonction intestinale. La valeur énergétique est d’environ 280 kcal pour 100 g.

Son de sarrasin

Le son de sarrasin, en revanche, a la teneur en protéines la plus élevée, jusqu’à 40 g pour 100 g de produit, et des teneurs élevées en magnésium et en zinc. Cependant, ils ont moins de fibres, car environ 13 grammes, et leur valeur énergétique est d’environ 340 kcal pour 100 grammes de produit. En raison de leurs propriétés, ils sont particulièrement adaptés aux personnes souffrant d’anémie et aux sportifs actifs.

Son de maïs

Le son de maïs a la teneur en fibres la plus élevée parmi tous les types du son de céréales, à savoir environ 75 g pour 100 g. Il contient également beaucoup de magnésium mais aussi beaucoup de phosphore, de vitamines B, de potassium et de fer. 100 g de son de maïs comprennent environ 225 kcal.

Comment manger du son, ou quelques recettes fitness

L’avantage incontestable du son est qu’il peut être ajouté à pratiquement tous les repas. Au début, il suffit d’en verser une petite cuillère à café dans le yaourt et, avec le temps, d’en ajouter aux salades, soupes et sauces. Vous pourriez également être tenté de faire des plats spéciaux avec du son. En voici quelques exemples :

1. Milk-shake de kéfir, de fruits et de son

Mettre 250 ml de kéfir, une cuillerée de son, une poignée de baies, framboises, fraises ou autres petits fruits dans un plat, mélanger et ça y est.

2. Cocktail banane-épinard avec son

300 ml de kéfir, une cuillerée de son, une poignée d’épinards frais, une banane. Verser le kéfir sur le son pour quelques minutes, ajouter les épinards et la banane, mélanger le tout pour obtenir une masse lisse.

3. Salade de fruits au son de seigle

Laver les fruits qu’on préfère, couper en dés ceux qui sont plus gros, les mettre dans un bol, arroser avec du jus de citron, remuer, parsemer avec du son sur le dessus (environ 1 c. à soupe).

4. Galettes d’avoine avec son (avec note vanillée)

Ingrédients :

  • 50 g de beurre
  • 150 g de flocons d’avoine
  • 3 cuillères à soupe de son d’avoine
  • 100 g de sucre
  • sucre vanillé
  • oeuf

Préparation :

Mettre tous les ingrédients dans un bol, pétrir jusqu’à l’obtention d’une masse homogène, puis former de petites boules, les déposer et espacer sur une plaque à cuisson, les aplatir légèrement. Cuire au four à 180 degrés pendant environ 15 minutes jusqu’à ce que la pâte soit dorée.

5. Poitrine de poulet panée au son

Couper la viande en tranches, saler, poivrer et frotter avec de l’ail. Brouiller un œuf, paner les tranches de viande d’abord dans l’œuf, puis dans le son, faire frire dans une poêle ou faire cuire au four.